Plus de bio avec Naturland

février 13, 2024

En 2023, Naturland enregistre de nouveau une croissance supérieure à la moyenne du développement de l'agriculture biologique. Dans toute l'Allemagne, près de 30.000 hectares de champs et de prairies ont été convertis l'an dernier à l'agriculture biologique selon le cahier des charges de Naturland, soit une augmentation de la surface certifiée Naturland de 9,5%. Au cours de la même période, la surface totale du bio en Allemagne a augmenté de 4,3%.

Au total, 131 fermes ont rejoint Naturland dans toute l'Allemagne (+ 2,8%). Cela porte à 4.802 le nombre de fermes Naturland en Allemagne, avec une surface de près de 338.000 hectares certifiés Naturland. A cela s'ajoutent 53.000 hectares de forêts également certifiés selon un cahier des charges Naturland spécifique.

La croissance de la surface certifiée, qui a même été supérieure à celle de l'année précédente, est notamment due à quelques grandes entreprises agricoles qui ont osé franchir pour la première fois le pas de la conversion en bio. Par ailleurs, de nombreuses fermes déjà certifiés Naturland ont étendu leurs surfaces ou des fermes certifiés selon la réglementation européenne ont élevé la qualité de leur production pour répondre également au cahier des charges de Naturland.

Heigl demande que les fermes bio soient libérées de la bureaucratie inutile

"Le bio continue à se développer, même si plus lentement, malgré un contexte économique de plus en plus difficile", souligne Hubert Heigl, président de l’association Naturland. Dans une actualité marquée par les manifestations d’agriculteurs, il faut maintenant des signaux clairs de la part des politiques pour montrer que la conversion écologique de l'agriculture n'est pas seulement des paroles politiques, mais que les obstacles encore existants vont réellement être éliminés.

"Une première étape importante serait de libérer enfin les fermes bio de la double charge d'une bureaucratie inutile. Au lieu de toujours demander une deuxième fois tout ce que la réglementation pour la certification bio UE a contrôlé depuis longtemps, nous devons revenir davantage à l'ancien principe du 'Green by definition'", a exigé Heigl.

La plus grande association bio internationale avec 615 000 hectares dans 60 pays

Dans le monde entier, plus de 116.000 agriculteurs et agricultrices bio produisent désormais selon le cahier des charges de Naturland dans 60 pays du monde. Ils cultivent une surface totale de près de 615.000 hectares (+ 2,7%). Le nombre de coopératives et de groupements de producteurs Naturland est passé de 174 à 181, consolidant ainsi le rôle de Naturland en tant qu'association de petits agriculteurs. L'évolution de Naturland à l’international en dehors de l'Allemagne est si hétérogène selon les régions qu'il n'est pas possible d’en tirer des conclusions sur d’éventuelles tendances générales. Alors que certains pays ont enregistré un net recul, d'autres ont connu une forte progression.

"De manière générale, l'intérêt pour la certification Naturland reste élevé dans le monde. Mais en même temps, c’est un grand défi de répondre de manière conséquente aux standards de qualité élevées de Naturland partout dans le monde", explique Steffen Reese, directeur de Naturland. En outre, les entreprises doivent faire face à des fluctuations parfois imprévisibles de la demande des consommateurs en Allemagne. Afin de rendre le développement de l'agriculture biologique dans l’hémisphère sud moins dépendant de ces fluctuations des exportations, Naturland a réorienté sa stratégie internationale dans le sens d'une plus grande régionalisation. "Bio et régionalité ne vont pas seulement de pair chez nous, mais partout dans le monde", souligne Reese.

Download press release